Incident du pont Émile Badiane : Des câbles de la Senelec endommagées

Le drame du pont Émile Badiane de la nuit passée n’a pas épargné les installations de la société de l’électricité au sud du pays. Le côté du pont qui a été heurté par le camion qui s’est retrouvé au fond des eaux du fleuve Casamance a endommagé des câbles de la Senelec nouvellement installées pour alimenter le département de Bignona.

Selon Mr Sall, chef de réseau régional de la Senelec présent sur les lieux, ces câbles seront bientôt en service pour mieux améliorer la qualité du réseau dans le département de Bignona et Sedhiou. «Nos câbles alka nouvellement installées dans ce côté ont été touchées par le camion qui est tombé dans l’eau. Ce sont des nouvelles installations qui sont mises pour améliorer la qualité du réseau électriques dans le Bignona. La semaine dernière, un autre accident dans les parages avait coupé une câble et le département de Bignona était resté presque 24 heures sans courant. Dans ce côté la câble alka n’est pas encore mise en service on attend juste la nouvelle centrale 225 qui est en face de finition pour la lancer et aujourd’hui voilà qu’un autre cas s’est produit. Et se sont des câbles très coûteuses. Là, nous sommes en train de voir si ce n’est pas complètement endommagée» a expliqué un des techniciens de la Senelec, en présence du chef du réseau sud.

Pour rappel que le camion de matricule GB 1263CH, venant de Banjul pour Bissau avec trois personnes à bord est tombé sous le pont Emile Badiane. Deux des trois personnes ont été retrouvées dont un corps sans vie. La troisième personne reste pour le moment introuvable. Selon les dernières informations, le rescapé est un chauffeur qui avait laissé son camion en Gambie pour venir assister à un mariage à Ziguinchor au quartier Yamatogne. Sur les lieux du drame, le propriétaire du camion Neké Baldé n’avait que ses yeux pour pleurer et refuse de se prononcer à la presse.