Incendie de la limousine de Macky : L’Ageroute et la « sécurité présidentielle »…

Après l’incendie du véhicule présidentiel qui continue de susciter moult commentaires du côté de l’opinion, les responsabilités commencent à être situées. En effet l’Ageroute qui a en charge de la préservation du patrimoine routier aurait pêché pour n’avoir pas autorisé l’édification de dos d’âne à l’entrée de Ngueniène et qui serait à l’origine des désagréments causés sur la limousine du Premier sénégalais.

C’est l’éclatement du carter de la limousine présidentielle par un dos d’âne qui serait à l’origine de l’incendie qui a failli tourner mal pour les présidents IBK et Macky Sall à Ngeniène. Et les premiers éléments de l’enquête préliminaire pointe du doigt l’Ageroute qui a en charge la préservation du patrimoine routier sur l’ensemble du territoire national. L’édification de dos d’âne non réglementaire et sans autorisation de la part de l’Ageroute est l’une des cause du sinistre qui a menacé la sécurité des présidents IBK et Macky Sall. La seconde responsabilité incombe à la garde rapprochée du Chef de l’Etat qui n’a pas de plan B en ca d’adversité. En effet elle n’a qu’un plan A,ce qui démontre leur manque de professionnalisme et de rigueur. Pour l’heure, ce sont ces deux chaines de responsabilité qui sont retenues par l’enquête préliminaire consécutive à l’incendie de la limousine présidentielle. Reste à savoir si les limiers iront jus qu’au bout pour faire éclater la lumière sur cette affaire relevant directement de la sécurité nationale.