Inauguration du CICO : Le Sénégal d’un dote d’un centre opérationnel anti-terroriste.

Le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye a présidé la cérémonie d’inauguration du siège du cadre d’intervention et de coordination interministériel des opérations de lutte antiterroriste (CICO). Le CICO sis à l’intérieur de la caserne du « Général Mame Bounama Fall » est mis sur pied afin d’assurer le pilotage politique et stratégique du dispositif antiterroriste. En effet, le CICO permet une meilleure prise en charge des alertes et aussi de sauvegarder, selon Aly Ngouille, un état d’esprit quand il y a problème. C’est un cadre interministériel de coordination qui peut être dirigé par civil comme par un élément du corps militaire. Toujours selon Aly Ngouille Ndiaye, le CICO permet à l’État du Sénégal de se préparer en cas d’alerte au terrorisme. Il permettra une meilleure coordination face à une menace exigeant une réponse globale, à en croire le haut commandant de la gendarmerie nationale, Cheikh Sène. Lors de son discours, il n’a pas manqué de rappeler l’action déterminante de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) qui a mis à contribution le projet Safe City qui va permettre de connecter par fibre optique le siège du CICO.