Imam Mahmoud Dicko: “Je ne veux pas être président du Mali, j’accompagne la jeunesse”

Imam Mahmoud Dicko n’a jamais demandé le départ ou le maintien de Ibrahim Boubacar Keïta au pouvoir, d’après ses dires. Mais d’autres voix se sont levées pour demander qu’il parte. Et le problème du Mali est un problème de gouvernance qui doit avoir une réponse meilleure que ce qu’ils sont en train de vivre aujourd’hui.

Légitimité…

“Le premier ministre du Mali Boubou Cissé n’a aucune légitimité pour diriger le Mali ou trouver des solutions par rapport à ce que le pays est en train de vivre. Tout reste à faire pour le pays”, déclare Imam Mahmoud Dicko sur Rfi.

Pouvoir…

Selon Imam Dicko, il n’est pas du pouvoir, il accompagne la jeunesse et il ne veut pas être président du Mali. Le pouvoir fait semblant qu’il travaille alors qu’il ne fait rien. “Il y’a des gens qui cherchent à me faire un anti-français. J’ai jamais accusé la France, mais j’ai soutenu qu’il faut qu’elle nous respecte”, ajoute Imam Dicko.

France…

” On a pas consulté la France pour choisir IBK, nous l’avons choisi nous-mêmes. La France n’est pas venue dans nos mosquées pour nous parler du chef de l’Etat. C’est nous Maliens qui avons fait campagne pour lui. Alors le problème de mal gouvernance c’est nous”, poursuit Imam Mahmoud Dicko.