Ibrahima, 16 ans, tué d’un coup de couteau pour avoir dit qu’il habitait…

830

Lundi soir, Ibrahima, 16 ans, est allé voir un copain j***r au football aux Lilas, en Seine-Saint-Denis.

Sur le chemin du retour, accompagné de deux amis, ils ont été abordés vers 20H00 par un jeune homme qui leur a demandé de quelle ville ils étaient originaires.

“Bagnolet” a répondu Ibrahima. Il a alors été poignardé d’un coup de couteau en pleine poitrine. Transporté à l’hôpital, il est décédé deux heures plus tard des suite de ses blessures.

Cela fait des années qu’il existe une rivalité entre Les Lilas et Bagnolet qui fait l’objet régulièrement de confrontations entre bandes.

Mais Ibrahima n’avait rien à voir avec ces violences. Scolarisé en classe de première au lycée Jean Jaurès, il est décrit comme un élève sérieux, discret et très apprécié de ses camarades.

Le jeune homme était passionné de football. Il était arrivé en mai à l’équipe de Montfermeil, en tant que milieu défensif, après trois ans au Red Star. Il ne nourrissait qu’un rêve : devenir footballeur.

«C’était quelqu’un de gentil, quand on ne le connaissait pas il était timide mais après il s’exprimait et rigolait», décrit Nathan Fondja, camarade de classe et coéquipier d’Ibrahima.

L’auteur du coup de couteau, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour m*****e et écroué.