Hong Kong: Carrie Lam annonce la «mort» du projet de loi sur les extraditions

Face à la contestation historique contre ce projet permettant les extraditions vers la Chine, la cheffe du gouvernement pro-Pékin de Hong Kong cède, mais s’est refusée à prononcer le retrait du texte, réclamation principale des manifestants.

Quasiment absente de l’espace public depuis des semaines, Carrie Lam a prononcé mardi 9 juillet son discours le plus accommodant depuis le début de la contestation.

« Il existe toujours des doutes persistants sur la sincérité du gouvernement ou des inquiétudes sur le fait que le gouvernement puisse relancer le processus devant le LegCo [le parlement local]. Alors, je voudrais le répéter ici, il n’y a aucun projet en ce sens. Le projet de loi est mort », a déclaré devant la presse la dirigeante pro-Pékin, avant de rejoindre la réunion hebdomadaire du Conseil exécutif, la plus haute instance du gouvernement.