Hausse des salaires dans le privé : Pas de mesure d’accompagnement en vue de la part de l’Etat

Makhtar Dabo, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la fonction publique, joint par Iradio, estime que ceux qui s’attendent à des mesures d’accompagnements de la part de l’Etat vont être déçus.  Quant au directeur général du travail et de la sécurité sociale, il estime qu’il n’en est pas question. Les patrons ont accepté la mesure en connaissance et conscience des enjeux. Karim Cissé ajoute que la hausse est une vieille revendication des travailleurs et le patronat et le gouvernement ont eu plusieurs séances de travail pour aboutir à cette décision.
Laquelle « décision a été prise en toute indépendance et en toute responsabilité par les partenaires sociaux sur l’encadrement de la direction du travail et de la sécurité sociale qui ont entamé les négociations pendant plusieurs sessions (il y a) à peu près moins d’un an. Il n y a pas de mesure d’accompagnement spécifique à prendre parce que le patronat a décidé après avoir compris et mesuré les enjeux liés à ce type de mesure. Il faut juste rappeler que cette hausse des salaires est une revendication des travailleurs depuis maintenant deux ans dans le cadre des cahiers de doléances déposées auprès du président Sall », explique-t-il.