Hausse des prix de certains médicaments : Les pharmaciens alertent sur un risque de mortalité maternelle et néonatale

215

Certains produits pharmaceutiques, ont connu récemment une hausse dans certains espaces privés du Sénégal. Selon « Sud Quotidien », il s’agit essentiellement des médicaments prescrits aux femmes en état de grossesse dont le fer et les vitamines. Le « Tardiferon » ou le « Ranferon » prescrit en général aux femmes enceintes, a connu une flambée de prix excessive.
D’après le syndicat des pharmaciens du privé du Sénégal, cela est à dénoncer car cette situation peut se répercuter sur des incidences négatives des personnes enceintes et sur leur accouchement. «Le taux de mortalité chez les femmes enceintes et les nouveau-nés est en nette baisse depuis quelques années. Avec cette hausse des médicaments, les acquis risquent d’être compromis », précisent plusieurs d’entre eux.