Haïti : Des jeunes filles envoyées au Sénégal pour un stage de danse

387

Au delà de sa Téranga légendaire, le Sénégal est aussi un pays de danse. Une réputation qui a fini de faire le tour du monde. “Un peuple heureux”, reconnait cet hôte du Sénégal qui, en regardant nos chaines télés, avec Me Wade au zapping, a constaté qu’elles étaient toutes abonnées à la danse. Et le lointain Haiti veut en tirer le meilleur profit…

Un important stage

Et les trois danseuses haïtiennes sélectionnées pour effectuer le mois prochain un stage d’un mois au Sénégal, confirment éloquemment le rôle de plateforme tournante de danse dont jouit notre pays. Ce qui procède d’un partenariat aussi entre l’Ecole des Sables au Sénégal et Bagèt Sant Dans Ayiti, rapporte muselles.org.

Cette formation est très importante pour leur carrière professionnelle et l’avenir du monde de la danse en Haïti.

Un casting rigoureux

Pour obtenir de ce stage, les danseuses ont toutes postulé en envoyant des vidéos où elles dansaient, des photos et d’autres documents requis. L’équipe de Bagèt avait suscité de la part de l’équipe hôte qu’elle leur octroie une bourse, mais n’est parvenue à avoir qu’une réduction sur les frais que les filles auront à payer pour le stage.

Les préparatifs

Afin de les mettre à niveau pour le Stage, trois semaines de formations du lundi 14 Juin au Samedi 03 Juillet 2021 de 10h Am à 5h Pm afin que les filles puissent continuer à exceller dans leur domaine, une fois au Sénégal.

Ces jeunes doivent être au Sénégal le 12 juillet pour un retour le 21 Août 2021 en Haïti. Et c’est aussi une façon de créer un pont entre Haïti et le Sénégal, reconnaît un membre de l’équipe de Bagèt Sant Dans Ayiti.

Bienvenu et imprégnez-vous bien des réalités du pays où un procès de danseurs, à cause d’une embrassade est en cours.