Guinée : L’Ue doute de la crédibilité du résultat du scrutin

L’Union européenne (Ue) vient de se prononcer sur la situation en Guinée, suite à l’élection présidentielle de ce 18 octobre 2020. Ce, à travers une déclaration de Joseph Borel, Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Après avoir salué le calme dans lequel s’est déroulé le scrutin, l’Ue fait savoir que «des interrogations demeurent, quant à la crédibilité du résultat, notamment en ce qui concerne la remontée des procès-verbaux et le décompte final des votes. Il conviendra d’y répondre, dans le cadre d’un dialogue inclusif et de la poursuite du processus de validation prévue par la loi».
 L’Ue condamne les violences

Selon l’Union européenne, «il importe également que les moyens de communication, en particulier l’accès à l’Internet, soient garantis en toute circonstance».

Enfin, l’Ue «condamne, une fois de plus, les violences qui ont causé la mort de nombreuses personnes, et cela quels qu’en soient les auteurs. Elle exhorte les autorités à diligenter des enquêtes indépendantes, afin que justice soit rendue dans les meilleurs délais».