Guinée Conakry : Ce que Abdoulaye Bathily conseillait à Alpha Condé

222

Le président guinéen, Alpha Condé, est renversé, hier dimanche par l’armée, après avoir amorcé un troisième mandat. Mais l’ancien ministre sénégalais de l’Environnement, Pr Abdoulaye Bathily, avait, dans une lettre ouverte datée d’octobre 2019, demandé à son « ami et camarade » de renoncer à briguer un troisième mandat et de retirer le projet de nouvelle Constitution, objet de vives polémiques à l’époque.
“Le peuple de Guinée a trop souffert, trop de sang, de larmes, de déplacements forcés, trop de citoyens ont subi un séjour carcéral pour des raisons politiques qui auraient dû être évitées depuis toujours », avait écrit l’ex-Secrétaire général de la Ligue démocratique. Et d’ajouter: « Cette tragedie, vous pouvez y mettre un terme aujourd’hui même en annonçant le retrait de ce projet de nouvelle Constitution en faveur d’une concertation nationale sur la base d’un engagement sollennel à ne pas briguer un troisième mandat ».
L’historien sénégalais déclarait qu’une telle décision le grandirait, et lui donnerait une place exceptionnelle dans l’histoire de la Guinée martyre.
« L’Afrique vous serait reconnaissante en cette période particulièrement décisive pour l’avenir de nos peuples pour lesquels vous, nous et d’autres camarades se sont engagés depuis plus de cinq décennies », avait notamment plaidé Abdoulaye Bathily. 
Une demande à laquelle Alpha Condé n’avait pas accédé.