Guerre de positionnement à l’APR, statut spécial de Dakar… : « Des actions sous la table, … » (Yaye Fatou Diagne)

« Les débats qui se font sous la table ne méritent pas d’être alimentés ». C’est l’avis du coordonnateur du programme pour la promotion de la micro finance islamique (PROMISE) qui était ce matin dans l’atelier sur l’allègement des taux d’intérêt débiteurs. Elle n’a point manqué l’occasion de se prononcer sur l’actualité, notamment ce qui « alimente » la presse ces derniers jours concernant certaines guerres de positionnement pour succéder au président. Une idée que la maire de Ngath Nawdé n’a pas apprécié.  » Le président a déjà clos le débat. Que les gens tapis dans l’ombre se dévoilent ». Entre autres points, notamment ceux relatifs au « statut spécial de Dakar » , le coordonateur de PROMISE reste confiante quant à la politique du chef de L’État et de son attitude d’homme d’État capable de mener un dialogue consensuel avec toutes les forces vives de la nation quelle que soit son intention…