[Gros plan] Alcool « Jakarta » : Tout sur la dosette mortelle, les incroyables …

Elle est commercialisée en dosette. Elle a été baptisée tour à tour « nampe bi », « salagn-salagn » et « clando ». La boisson alcoolisée « Jakarta » fait des ravages dans les quartiers populeux de Dakar. Aux Hlm, elle aurait fait quatre morts.

En 2012 déjà, l’Assemblée nationale alertait sur le danger que représente ce breuvage bon marché dont les principaux adeptes se comptent parmi les jeunes désœuvrés qui tentent de s’évader momentanément d’un quotidien chahuté par le chômage.

De nombreux distributeurs d’alcool et tenanciers de bar nient l’existence de cette dosette. Pourtant, elle existe bel et bien. Les prix ? Ils varient. Selon le pouvoir d’achat et l’objectif du consommateur.

« À Grand-Yoff avec 200 francs Cfa tu es saoules; avec 300 tu t’évanouis et avec 500 tu meurs », catégorise un connaisseur, l’air lucide et sérieux.

Pour en savoir davantage, Seneweb a plongé dans l’univers des amoureux de cette boisson mortelle. Les témoignages sont incroyables.