Grève Sytjus : Des juristes et étudiants en doctorat veulent se substituer aux greffiers

Depuis des mois, le fonctionnement de la justice est paralysée par le syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust) en grève. Face à cette situation, de jeunes juristes au chômage et étudiants en doctorat à l’Ucad réclament un concours d’urgence. 

Un recrutement d’urgence demandé

Ces étudiants demandent un  concours d’urgence ou un recrutement afin de leur permettre de se substituer aux greffiers grévistes. Chaque année, à la Faculté des sciences juridiques de l’Ucad, plus de 50 étudiants soutiennent des thèses de doctorat avant de se retrouver sans emploi.