Gossas : La bamboula du maire Madiagne Seck

Le Rapport 2016 de la Cour des comptes a épinglé la gestion du maire de Gossas Madiagne Seck.

Selon le document parcouru par Source A, il a acheté 7,017 tonnes de riz pour nourrir 75 participants adultes, pendant 8 jours d’internat, et 4,21 tonnes pour 8 participants adultes et 60 enfants. Ce, dans le cadre d’une session de formation.

La commune a également dépensé 53 989 565 F Cfa pour, dit-elle, les secours aux indigents. Mais, la Cour des comptes n’a vu ni certificat d’indigence, ni liste d’émargement des bénéficiaires, encore moins rapport de la commission sociale et des demandes manuscrites des intéressés.

Quid des cotisations sociales ? La Cour a constaté que, durant la période 2009-2014, les arriérés s’élèvaient dans les livres de l’Ipres à 11 076 414 F Cfa en plus des majorations qui s’élèvent 5 538 208 F Cfa. Cependant, de 1970 à 2015, les arriérés de cotisation s’élèvent à 34 847 940 francs, majorations incluses.