Gorée diaspora festival : 40 millions pour ouvrir la « porte du retour »

La 9e édition de Gorée diaspora festival est lancée. Un budget de 40 millions est nécessaire pour la réussite de l’événement. La mairie dit s’atteler à obtenir le financement.
Il s’agit d’une approche basée sur l’animation culturelle, pour cerner davantage tous les contours de la mémoire de Gorée. « Mais surtout pour que notre cible, la diaspora issue de la traite négrière, puisse profiter de ce festival pour se rapprocher de l’île-mémoire. Le festival a la prétention d’ouvrir la porte du retour », précise le maire de Gorée, Me Augustin Senghor, en conférence de presse.
Le thème retenu cette année est : « Île de Gorée : une histoire, une mémoire plurielle ; de l’impératif d’une vision partagée ». Une vision partagée, qui justifie amplement le choix porté sur Cuba, comme pays invité d’honneur de cette 9e édition. »C’est un honneur pour nous. En plus de nos racines communes, ce festival est l’occasion de commémorer les 45 ans de collaboration bilatérale entre Cuba et le Sénégal », indique l’ambassadeur de Cuba au Sénégal.
Au menu de ce rendez-vous culturel : des projections de films, expositions, colloque, concerts, noche blanca, arts culinaires et du sport. Des hommages seront aussi rendus à Boubacar Joseph Ndiaye, au capitaine Mbaye Diagne et au musicien Ndiouga Dieng.