Gestion des inondations : Oumar Gueye tire un bilan satisfaisant du Progep

Les effets du changement climatique peuvent être des facteurs bloquants dans l’exécution de toute politique visant la promotion du développement durable. Conscient que les pays subissaient de plein fouet les impacts liés aux changements climatiques, le Sénégal avait mis en place, le Projet des eaux pluviales et d’adaptation aux changements climatiques (Progep).
Il s’y est appuyé pour lutter efficacement contre les inondations, tout en prenant en compte, les effets des changements climatiques.
L’Agence de Développement Municipal, qui pilote le projet, a démarré, ce matin à Saly, une rencontre de quatre jours portant sur le 7éme module de formation dispensé à l’endroit du personnel technique des villes et communes et des acteurs du Progep, a appris Seneweb.
La rencontre était axée sur le thème :  » Intégrer l’urgence climatique et les objectifs de développement durable dans les projets et Politique de développement  ».
 » Le changement climatique n’est ni une utopie, ni une fiction, encore moins une vue de l’esprit. Il n’est pas, non plus, un évènement attendu dans le long terme. Il est bien et depuis longtemps, une réalité, voire une terrible réalité planétaire qui dévaste des vies, des écosystèmes et des infrastructures. Pire encore, notre planète n’a jamais été aussi menacée qu’elle ne l’a jamais été dans le passé, du fait des variations climatiques. Même les grandes puissances ont du mal à faire face aux changements climatiques  », assure Oumar Gueye, ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires.
Lancé en 2012, en partenariat avec la Banque mondiale et le fonds nordique de développement (Fnd), le Progep a impacté plus de 800.000 personnes, sur un périmètre de 1.200 hectares. A quelques mois de sa clôture prévue au 31 décembre 2019, le ministre Oumar Gueye tire un bilan satisfaisant du projet.
 » Le Progep est un projet extrêmement important, qu’il faut placer dans son contexte de création. Souvenez-vous en 2012, avec les inondations, le Sénégal avait eu à vivre des situations catastrophiques et dramatiques. Son excellence Macky Sall avait mis en œuvre le Plan décennal de lutte contre les inondations et le Progep y a joué un travail remarquable que nous avons pu vérifier sur le terrain. Le Progep a réglé définitivement les questions des inondations que ce soit à Pikine, Dalifort, Cité Soleil, Guédiawaye, entre autres  », indique Oumar Gueye.