Gestion de la pandémie : Mimi Touré vole au secours de Macky Sall

210

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré, qui observe de loin la situation, apprécie les « efforts » du gouvernement contre le coronavirus. « Il faut saluer la mesure de gratuité de l’oxygène au niveau des structures privées prise, hier par le chef de l’État, Macky Sall », dit-elle.

Une mesure salutaire qui intervient, applaudit-elle, dans des propos relayés par L’As, au moment où « l’écrasante majorité de nos compatriotes n’a pas les moyens de payer le coût de l’oxygène dans les structures sanitaires privées vers lesquelles elle se tourne quand les structures publiques sont pleines. Dans la phase de complications pulmonaires de la Covid-19, avoir accès à l’oxygène, cela fait la différence entre la vie et la m**t. Sans cette mesure de gratuité de portée générale, seuls les très nantis auraient alors une chance de survie dans les structures privées. »

Optimiste, elle ajoute que « les 35 centrales de production d’oxygène vont rendre les structures hospitalières autonomes et ceci va améliorer les chances de guérison de très nombreux patients. L’arrivée des cinq millions de doses de vaccins annoncée va permettre de renforcer le niveau de protection des Sénégalais et surtout la production sur place de vaccins est la solution pérenne. »

Mais, sensibilise-t-elle, « dans le contexte présent, il faut que nos concitoyens soient d’une extrême vigilance car le variant Delta est très contagieux, nous disent les experts. Il faut sensibiliser sur le port du masque, l’hygiène des mains et éviter les rassemblements. Il faut fortement encourager nos concitoyens à se vacciner. Nos chefs religieux et autres leaders doivent aussi aider à convaincre les populations de l’utilité du vaccin pour elles-mêmes et pour leurs familles ».

Selon elle, la question sanitaire « préoccupante » doit « reléguer au second plan » toute autre question.