Géraldine Maillet réagit à la polémique Riolo/Rothen : C’était raté, déplacé, beauf

Ce jeudi 6 juin, sur le plateau de RMC Sport, Daniel Riolo et Jérôme Rothen s’en prenaient violemment au physique de la victime présumée de Neymar, en insinuant que le joueur du PSG pouvait s’offrir de plus beaux « avions de chasse » au lieu d’une « seconde division ». Depuis, la séquence est devenue virale, et a fait réagir la classe politique, au point de pousser la direction de RMC à suspendre ses deux chroniqueurs. Une décision plus ferme sera également prise dans la semaine.

Dans Touche pas à mon poste ce lundi 10 juin, Géraldine Maillet, compagne de Daniel Riolo à la ville, a tenu à réagir à la polémique. Si elle a condamné les propos tenus à l’antenne, la chroniqueuse a toutefois tenu à les nuancer : « C’était totalement raté, déplacé, beauf. Je lui ai envoyé un texto pendant l’émission, en lui disant que ce n’était pas drôle. Deux heures d’émission quotidienne depuis douze ans avec ce côté café du commerce, ce n’est pas toujours évident » a-t-elle débuté.

« Les suspendre, je trouve que c’est beaucoup »

Selon Géraldine Maillet, dénigrer le physique d’une femme demeure quelque chose de parfaitement légal, même dans une émission de grande écoute : « Je pense que ce n’est pas illégal de se moquer du physique d’une femme. Ce n’est pas illégal de dire à mamie (Isabelle Morini-Bosc, ndlr) qu’elle est vieille, ce n’est pas illégal de dire à Bénaïm qu’elle a de la moustache, ce n’est pas illégal de dire à Kelly Vedovelli qu’elle est prétexte ou qu’elle n’est pas un Prix Nobel ».

La chroniqueuse a conclu son propos en estimant que la suspension d’antenne de son compagnon et de Jérôme Rothen était démesurée : « Que ce soit beauf, que ce soit grivois, que ce soit café du commerce, que ce soit un truc entre Coluche et Jean Yanne, absolument (…) mais de là à suspendre de l’antenne, je trouve que c’est beaucoup ». Closer vous propose de revoir la séquence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici