Gérald Darmanin victime de menaces terroristes

Samedi 29 août, Gérald Darmanin s’est marié sous haute sécurité à la mairie de Tourcoing. Avant son union, le ministre de l’Intérieur a reçu d’inquiétantes menaces, selon les informations de Closer.
C’est un mariage sous haute tension qu’a vécu Gérald Darmanin. Samedi 29 août, le ministre de l’Intérieur a épousé sa compagne, Rose-Marie, à la mairie de Tourcoing, ville où il est élu. Et ce jour-là, les effectifs de police étaient nombreux. Il faut dire qu’entre ses fonctions de ministre de l’Intérieur et la plainte pour v**l dont il fait l’objet, ses opposants sont nombreux. Avant le jour J, plusieurs collectifs avaient même appelé à manifester. Et ce n’est pas tout. Selon les informations de Closer, à retrouver en kiosques ce vendredi 4 septembre, Gérald Darmanin a même reçu des menaces terroristes quelque temps avant de se marier. La cérémonie s’est finalement déroulée, à l’abri des regards indiscrets et sous bonne escorte, avant qu’il ne quitte ses fonctions municipales. Réélu à la tête de la ville il y a quelques semaines, Gérald Darmanin, récemment nommé ministre de l’Intérieur, a en effet démissionné de sa mairie afin de ne pas cumuler les fonctions.
C’est donc sans encombre que Gérald Darmanin a dit « oui » à Rose-Marie. Petit bémol tout de même : aucune figure politique n’était présente puisqu’Emmanuel Macron tout comme Nicolas Sarkozy, pourtant invités, ont préféré décliner. Sur Facebook une fois marié, le ministre de l’Intérieur a tenu à remercier ses partisans. « Merci à tous pour vos félicitations, a-t-il écrit, heureux que la cérémonie se soit bien déroulée. Vous avez été nombreux à me formuler des messages de félicitations dans cet événement personnel qu’est mon mariage. » Dans la suite de son message, le successeur de Christophe Castaner confiait avoir voulu garder ce mariage aussi discret que possible : « J’ai souhaité qu’il soit le plus intime possible afin de garder une part de jardin secret. Je sais que vous le comprendrez. Je veux vous dire combien m’ont touché les très nombreux témoignages d’affection des Tourquennois ».
Il veut se « poser et avoir des enfants »
Après le mariage civil, Gérald Darmanin et son épouse ont convié leurs invités à une cérémonie à Boulogne-sur-Mer, comme l’a expliqué la Voix du Nord. C’est dans la maison que possède la famille de Rose-Marie que s’est déroulée la soirée. « Les voisins directs ont d’ailleurs reçu un mot dans leur boîte aux lettres » dans laquelle ils s’excusaient pour « la gêne occasionnée », ont écrit nos confrères. Gérald Darmanin et son épouse se sont rencontrés à la fin des années 2000, par l’entremise de Michel Bettan, aujourd’hui vice-président exécutif d’Havas Paris, entreprise où la jeune mariée travaille depuis des années et occupe le poste de directrice conseil. Pour celui qui expliquait à Paris Match vouloir se « poser et avoir des enfants », la route est presque toute tracée.