Frank Timis : Après avoir grugé le Sénégal, il serait pisté par la Justice Anglaise

Dans l’ouvrage d’Ousmane Sonko, on tombe des nues quand on s’arrête au  chapitre premier où  les frasques de Frank Timis d’avec  les pouvoirs de Wade et Macky relevaient d’un manque notoire de respect. Au moment où nous mettions sous presse, Frank Timis est pisté par la Justice  anglaise pour nombreuses prévarications de sa part.

Frank “Vassilis” Timis ne semble accorder aucun respect aux Africains, et aux Sénégalais, en particulier qu’il prétend aimer au point de les inviter chez lui et de leur offrir à diner”. Ces précisions figurent en bonne place dans l’ouvrage d’Ousmane Sonko : “Pétrole et Gaz au Sénégal, Chronique d’une spoliation”. Fils de roumain qui a fui dès son enfance la dictature de Nicolae Ceaucescu s’est permis de dore : “Karim Wade est un criminel aux yeux des Sénégalais, il m’a crié dessus et j’ai répliqué vigoureusement en lui disant qu’il n’est qu’un ministre et moi un homme d’affaires. Je lui ai dit :”Vous êtes un fils à papa, c’est pourquoi vous avez sept ministères”. Voilà en quelque sorte un pan de la personnalité de Frank Timis, celui que l’Etat du Sénégal a permis d’acquérir  illégalement  des contrats pétroliers parce et dont sa “société” n’a  aucune capacité ni technique ni financière encore moins matérielle. C’est cet homme que la chaine BBC a épinglé avec Aliou Sall dans des supposés pots de vin de l’ordre de 250 millions de dollars. Il serait présentement pisté par les autorités anglaises. D’ailleurs ,la BBC a obtenu le disque dur de son ordinateur portable. Le MI6 aurait pompé toutes les données personnelles de Timis corporation. Et en 2006,Frank Timis a été condamné à payer une amende de 450 millions de FCFA pour fausses déclarations.