France Télécom: l’entreprise et ses ex-dirigeants condamnés pour “harcèlement moral”

France Télécom et ses anciens dirigeants, dont l’ex-PDG Didier Lombard, ont été condamnés vendredi à Paris pour « harcèlement moral », dans un procès inédit qui s’est tenu dix ans après plusieurs suicides de salariés. L’entreprise est condamnée à l’amende maximale de 75.000 euros. Les anciens dirigeants, l’ex-PDG, l’ex-numéro 2 et l’ex-DRH, ont eux été condamnés à un an de prison dont huit mois avec sursis et 15.000 euros d’amende, pour avoir mis en place d’une politique de réduction des effectifs « jusqu’au boutiste » sur la période 2007-2008.