France-Rwanda : ce que va faire (et dire) Emmanuel Macron à Kigali

248

Le président français arrive ce 27 mai au Rwanda avant de se rendre en Afrique du Sud. Jeune Afrique dévoile le programme détaillé de cette visite hautement symbolique.
Le président français Emmanuel Macron est attendu au Rwanda ce 27 mai, avant de se rendre en Afrique du Sud. La première escale de cette mini-tournée africaine, à Kigali, s’annonce hautement symbolique et est présentée par l’Élysée comme « l’étape finale de la normalisation » des relations entre les deux pays. Le dernier chef de l’État français à s’être rendu au Rwanda, en 2010, était en effet Nicolas Sarkozy – lequel est d’ailleurs resté proche du Rwandais Paul Kagame.
Comme ses prédécesseurs, Emmanuel Macron sera lui aussi très attendu sur les questions mémorielles et sur le rôle joué par Paris durant le génocide des Tutsis en 1994. Son déplacement à Kigali intervient en outre quelques semaines après la publication de deux rapports historiques, l’un français (le rapport Duclert), l’autre rwandais (le rapport Muse), pointant la responsabilité française dans ce génocide.
Dès son arrivée, dans la matinée du 27, Emmanuel Macron se rendra au Mémorial du génocide. Après avoir visité le site, il y prononcera un discours vers 11 h, heure locale. Jamais un président français n’a pris la parole en ce lieu. « Il y a besoin de mettre des mots sur le rôle exact de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. Le discours du président essaiera de répondre à cette demande », indique une source élyséenne, selon laquelle l’allocution présidentielle s’adressera notamment aux victimes et aux rescapés du génocide.
Déjeuner avec Paul Kagame
Après son passage au Mémorial, Macron se rendra à la présidence rwandaise pour un déjeuner de travail avec son homologue Paul Kagame. Parmi les nombreux sujets qui seront évoqués par les deux chefs d’État : la nomination d’un futur ambassadeur de France au Rwanda, attendue depuis plusieurs années et qui marquerait la normalisation des liens entre les deux pays. Ils tiendront ensuite une conférence de presse conjointe, durant laquelle ils feront le bilan de leurs discussions et évoqueront les perspectives de leurs relations bilatérales.
Selon nos sources, Emmanuel Macron se rendra ensuite à l’Institut polytechnique de Tumba, à une trentaine de kilomètres de Kigali, où l’Agence française de développement (AFD) va développer des partenariats pour de nouvelles formations. Puis, en fin de journée, il inaugurera le Centre culturel français dans la capitale rwandaise, en présence de Louise Mushikiwabo, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).
Outre l’ancienne ministre des Affaires étrangères de Paul Kagame, plusieurs personnalités accompagneront Emmanuel Macron à Kigali. Les écrivaines Scholastique Mukasonga et Annick Kayitesi, mais aussi le député français d’origine rwandaise Hervé Berville. Le général Jean Varret, ancien chef de la mission militaire de coopération entre 1990 et 1993, qui a vu Paul Kagame lors de son dernier passage à Paris, sera aussi du voyage après avoir demandé à participer à ce déplacement présidentiel.