France : Patrick Balkany et son épouse condamnés à 5 et 4 ans de prison en appel pour blanchiment

Patrick Balkany, l’ancien maire de Levallois-Perret, a été condamné à 5 ans de prison pour blanchiment et prise illégale d’intérêt, mercredi matin, par la Cour d’appel de Paris. Son épouse et ex-première adjointe, Isabelle Balkany, a été condamnée, elle, à quatre ans de prison pour blanchiment.

Le marathon judiciaire des époux Balkany s’est achevé, ce mercredi matin. La Cour d’appel de Paris a condamné l’ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, à une peine de 5 ans de prison pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et prise illégale d’intérêt. Son épouse et ex-première adjointe, Isabelle Balkany, a été condamnée, elle, à 4 ans de prison, pour les seuls faits de blanchiment aggravé de fraude fiscale.

Les deux anciennes figures de la droite française écopent d’une peine de dix ans d’inéligibilité, et chacun des époux devra verser une amende de 100 000,00 €.

Condamnation alourdie
Compte tenu de leur âge – 71 et 72 ans –, il est probable que Patrick et Isabelle Balkany voient leur peine aménagée et n’aillent pas en prison. Lui y a passé cinq mois entre septembre 2019 et février 2020, avant d’être libéré pour raison de santé. Elle avait échappé à l’incarcération pour ce même motif.

Tous deux ont aussi été condamnés à dix ans d’inéligibilité, comme ils l’avaient déjà été dans le volet fraude fiscale – ils n’ont pu se présenter aux élections municipales à Levallois, dont ils occupaient la mairie presque sans discontinuer depuis 1983.

L’arrêt rendu mercredi alourdit la condamnation de Patrick Balkany, puisque celui-ci avait été relaxé, en première instance, des faits de prise illégale d’intérêts autour d’un vaste projet immobilier, les « Tours de Levallois », confié par la ville au promoteur saoudien Mohamed Al-Jaber.

Les faits de blanchiment dont le couple a été reconnu coupable concernent la période 2007 – 2014.