Formation : Trente juristes à l’école du Droit international

675

Trente (30) juristes sénégalais vont être formés au Droit international durant trois jours, à Dakar. Cette formation a pour objectif de mettre à jour les juristes sur la législation internationale. 
Pour le président de la Cour Suprême, Cheikh Tidiane Coulibaly, « l’objectif est de permettre aux praticiens du Droit de se familiariser avec les normes internationales qui sont de plus en plus nombreuses et qui doivent recevoir application dans l’ordre interne juridique de nos différents pays. Ce sont des normes nouvelles qui doivent recevoir application dans nos Etats. Nous qui sommes les acteurs d’application de ces textes avons besoin d’une formation continue ».
En perpétuelle mutation, en Droit, il est important que les praticiens soient au rendez-vous de la connaissance.
Une formation qui, selon le bâtonnier de l’Ordre national des avocats, est « bonne chose » qui vient à son heure.
« Nous sommes toujours preneurs. D’abord, à partir de nos obligations ensuite, c’est un rendez-vous du donner et du recevoir. Quand on sort de ce genre de séminaire, on apprend forcément des choses. Il est utile que les acteurs du Droit soient toujours en phase avec les textes nouveaux comme anciens. On dit souvent ’’nul n’est censé ignorer la loi’’. Mais ça, c’est une fiction. Les techniciens du Droit peuvent avoir eux-mêmes besoin d’être au diapason de la loi », a indiqué Me Pape Leity Ndiaye, bâtonnier de l’Ordre national des avocats.