Foncier à Yeumbeul Nord : Le maire Daouda Ndiaye accablé

126

A Yeumbeul Nord, le maire Daouda Ndiaye est accusé de détournement d’objectif. Une accusation qui porte sur 20 ha du littoral de Gadaye.

C’est un tir groupé contre l’édile de la municipalité de Yeumbeul Nord. Daouda Ndiaye à qui il est reproché une gestion nébuleuse des 20 hectares du littoral de Gadaye. “Il y a un scandale foncier. Allez-y sur la bande de Gadaye. C’est une gestion catastrophique par rapport à ce foncier qui était destiné à des infrastructures pour le bien-être des populations de Yeumbeul Nord. Il y a eu un détournement d’objectif. Les populations ne se retrouvent plus dans la gestion de ce maire“, a déclaré le troisième adjoint au maire de la ville de Pikine, Matar Diop.

Absence de commissions d’attribution de terrains

Le quatrième adjoint au maire de Yeumbeul Nord renchérit. “Comme je vous l’ai dit, c’est une gestion solitaire. Il n’y a pas de commissions d’attribution de terrains. J’en ai reçu en tant que adjoint maire“, a déclaré Abdoulaye Ba sur Rfm.

Alerte

Même son de cloche chez Louis Gomis, responsable du mouvement Yeumbeul Sunu Yitté. “On espérait que ce foncier allait profiter à la population de Yeumbeul Nord. Les infrastructures qui sont prévues là-bas, le maire va devoir les construire. Elles appartiennent à la commune de Yeumbeul Nord. Sinon, il aura affaire aux Yeumbeulois“, a-t-il pesté.

Réaction

Contacté, le maire de Yeumbeul Nord a assuré, par le biais de son chargé de la communication, ne pas vouloir répondre à ces accusations.