Fermeture du consulat de Bordeaux : Des Sénégalais de la région se sentent abandonnés

La décision de l’Etat du Sénégal de fermer le consulat de Bordeaux n’est pas du goût du comité Keppu-Gi regroupant les présidents des associations sénégalaises en région Nouvelle-Aquitaine. Ces derniers, à travers une lettre adressée au président de la République, dont copie est parvenue à notre rédaction, se sentent abandonnés par l’Etat, suite à cette décision. 

‘’La fermeture annoncée du consulat du Sénégal de Bordeaux, près la région Nouvelle-Aquitaine, a été vécue comme un abandon pour les milliers de membres des communautés sénégalaises. (Ceci) au vu de l’importance du rôle que cette représentation diplomatique joue et du prestige dont elle bénéficie, dans un périmètre allant de Niort, Poitiers, Limoges, Périgueux, Tulles, Angoulême, Guéret, La Rochelle, Arcachon, Saintes, Bordeaux, Agen, Marmande, Mont-de-Marsan, Mimizan, Capbreton, Hossegor, Dax, Orthez, Tarnos, Bayonne, Biarritz où s’est tenu le dernier sommet du G7, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye’’, dénonce le comité Keppu-Gi.

Ces Sénégalais, au nombre de vingt mille, répartis dans ce territoire, comptent accueillir chaleureusement Macky Sall, lors de sa prochaine visite en juin prochain, lors du sommet Afrique-France sur le thème ‘’Villes durables’’ et dont un projet de consulat durable lui sera présenté.

‘’A l’orée des 60 ans de notre indépendance nationale que nous comptons magnifier tous ensemble l’année prochaine, il nous paraît juste que nos communautés soient entendues et rassurées quant au maintien de cette représentation diplomatique vitale‘’, soutient-il.