Fermeture du centre médical de DDD: Me Moussa Diop démonte les accusations …

Le Directeur général de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, a démonté les faits décriés par l’Union démocratique des travailleurs de Dakar Dem Dikk (UDT 3D) qui accuse la direction d’avoir bloqué leurs 71 millions de FCFA pour paiement des dettes médicales du centre médical.

«Je n’accepterai jamais que des maîtres chanteurs me marchent sur les pieds. Je ne subirai aucun chantage. Ce n’est pas Moussa Diop qui a fermé le centre médical mais, c’est le ministre de la Santé pour défaut d’autorisation. Dakar Dem Dikk n’a rien à voir avec cela. Ce sont des politiciens déguisés», a-t-il déclaré, ce vendredi, au cours d’un point de presse. 

« La direction a payé 369 millions de FCFA à l’IPM. Ils l’ont utilisé à d’autres fins. Aujourd’hui, ils disent qu’à cause d’une dette de 71 millions, les salariés ne peuvent plus se soigner. C’est du sabotage. J’ai le devoir de prendre toutes mes responsabilités de ne pas leur donner les 71 millions si j’en ai envie et de faire organiser des élections, qui gagne prend cet argent », a-t-il précisé en appelant tous les établissements à qui l’IPM doit de l’argent pour les honorer directement. 

« L’argent est là et disponible mais je n’ai pas confiance en eux car leur mandat est épuisé », a rassuré le Dg de Dakar Dem Dikk.

S’agissant par ailleurs de la gestion de l’entreprise, Diop a affirmé que le dernier rapport provisoire de l’Ofnac a blanchi Dakar Dem Dikk de toutes accusations.

« A notre avis, au vu des points ci-dessus relevés, la société Dakar Dem Dikk s’est conformée de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés », s’est réjoui Me Moussant Diop.