Féminicide : Des députés déplorent cette barbarie à visage humain

Les actes de violence répétitifs dont sont victimes les femmes au Sénégal font réagir la Commission Santé, Population, Affaires Sociales et Solidarité Nationale de l’Assemblée Nationale.

Dans un communiqué, Madame Awa Gueye, Présidente de ladite structure et Cie ont vivement déploré cet état de fait : «Depuis quelque temps, l’actualité nationale est fortement émaillée par des scènes de violence inouïe, voire horrible, allant jusqu’à causer, dans bien des cas, plusieurs pertes en vies humaines. Et, souvent, ce sont les femmes qui paient le plus lourd tribut. La dernière en date, ce jeudi 14 Novembre 2019 avec le meurtre si atroce d’une jeune dame de 22 ans en état de grossesse à Malika, en banlieue dakaroise », peut-on lire dans la note.

Et les membres de cette Commission parlementaire, de poursuivre : «Cette énième tuerie doit, ainsi, nous pousser à interpeller notre conscience. Nous devons agir pour stopper cette spirale de la violence qui endeuille nos familles. Cela suffit ! La Commission Santé, Population, Affaires Sociales et Solidarité Nationale de l’Assemblée Nationale du Sénégal condamne, avec la dernière énergie, ces actes odieux, barbares et indignes d’un humain. Elle invite, sur ces entrefaites, les autorités compétentes à sévir de manière vigoureuse et rigoureuse contre leurs auteurs afin de mettre fin à cette vague de violences dont les victimes sont souvent des femmes.»

Et ces parlementaires de se rappeler : «Nous avons toujours en mémoire toute cette série de meurtres. Nous pensons qu’il urge aujourd’hui, de sonner définitivement le glas de la liste noire qui remet en cause notre humanité. »