Faux Pharmacien Et Adepte De « yamba » : Le Quinquagénaire Prend Un Mois De P****n

159
Single Post


Single Post
Faux pharmacien et adepte de « yamba » : Le quinquagénaire prend un mois de p****n
Le quinquagénaire C. Diop a été attrait à la barre des flagrants délits du tribunal de grande instance de Mbour, pour exercice illégal de la profession de pharmacien, mise en danger de la vie d’autrui et détention de chanvre indien (« yamba »).

En effet, le faux pharmacien a prescrit et vendu des médicaments à une personne malade. Cette dernière, après avoir pris les médicaments, a failli passer de vie à trépas.

Pis encore, le faux pharmacien est un grand adepte de « yamba ». Il en use, en abuse et prescrit ses faux médicaments. Il a reconnu les délits qui lui sont reprochés sans peine. Ce qui pousse le juge à lui dire : « Vous mettez votre vie et celle des autres en danger. »

Le quinquagénaire a finalement était condamné à un mois de p****n ferme.