Fatwa anti-homo : Jamra se rendra à Tivaouane pour exprimer ses remerciements au khalife

L’Ong Jamra salue le courage du khalife général des tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, qui a délivré un discours anti-homo devant le ministre de l’Intérieur et la délégation gouvernementale, lors de la cérémonie officielle du Gamou 2019. Mame Makhtar Guèye et Cie se rendront à Tivaouane pour rencontrer le guide religieux. 
«Jamra se rendra donc incessamment, en forte délégation, dans la ville sainte de Tivaouane, pour exprimer au khalife tous ses compliments pour sa fatwa sans complaisance, proclamée de surcroît devant l’autorité la plus indiquée : le ministère de l’Intérieur qui a délivré une quinzaine de récépissés de reconnaissance officielle à des associations sénégalaises d’homosexuels et de l********s», déclare Jamra dans un communiqué. 
 L’homosexualité, un vecteur de propagation du sida L’Ong n’entend pas lâcher l’affaire, malgré la pression de membres d’associations homosexuels : «Deux énergumènes se réclamant de la célèbre association d’homosexuels Aides (dirigé par le tonitruant Diadji Diouf) se sont permis de nous « inviter » à nous inscrire plutôt dans une logique de « compréhension » plutôt que de « stigmatisation » des adeptes des unions contre-nature.» 
 Mais, renseigne Jamra, «ils font semblant d’ignorer que les statistiques que nous avons livrées ces jours-ci, sur plusieurs plateaux de télévision et studios de radio, ne sont pas celles de Jamra, mais bien celles de l’État du Sénégal lui-même, officiellement rendues publiques par un de ses démembrements, le Cnls (Comité national de lutte contre le sida)».
 «Il n’est donc pas besoin d’être savant pour comprendre que les adeptes des unions contre-nature sont devenus de véritables vecteurs de propagation du sida», signalent Mame Makhtar Guèye et Cie.