« Fast tract » et PSE en berne : Macky va réajuster son gouvernement

En lieu et place d’un remaniement ministériel, le Président Macky Sall va incessamment procéder à une retouche dans certaines parties de l’attelage gouvernemental, pour relancer les travaux de mise en œuvre du plan Sénégal émergent (Pse). Lequel programme de gouvernance a d’ailleurs révélé, au cours de son premier septennat, beaucoup de manquements et des scandales à milliards.

Renfort gouvernemental

Donc l’arrivée de nouvelles têtes au niveau de certains départements ministériels ciblés est attendue. D’ores et déjà, le président de la République, le secrétaire général de la présidence et le ministre secrétaire général du gouvernement vont se retrouver dans les niches secrètes du palais pour arrêter le calendrier et fixer les objectifs visés à travers ce changement.

Secours aux ministères à problème ?

Des réajustements importants en perspective, qui devront concerner les ministères des Transports et des infrastructures; les Mines; le Commerce; l’Industrie, entre autres.

Grands dossiers

Il faut souligner aussi que ce chamboulement va s’opérer dans un contexte très difficile avec des dossiers lourds que le chef de l’Etat a trouvés sur sa table, au retour de ses déplacements en France et au Japon. Dans l’ordre des priorités, on peut retenir les inondations, les accidents de la circulation, les mines et l’industrie extractive ainsi que la sécurité publique.