Fast-Track dans Les engagements pris Par L’Etat : Le « oui, mais » des syndicalistes

L’appel du ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla pour une année scolaire apaisée et une école de la réussite dépendra du prix de l’effort gouvernemental. Car pour l’atteinte de ces objectifs, le secrétaire général du Sels/Authentique,
 Abdou Faty estime qu’il y a  » un prix « . Éviter le dilatoire pour s’engager dans le Fast-track.  » Tout le monde travaille pour une école apaisée. Mais cela a un prix, qui est très simple : respecter les engagements souscris. Il s’agira de faire un fast-track aux lenteurs administratives, par rapport à l’urbanisme, au payement des rappels, à la formation diplômante.  » Diam né niow  », indique Abdoulaye Faty. Selon lui, le partenariat auquel il invite leur tutelle ne doit pas être  » un vain mot « .  » Le partenariat doit être sacré. Nous resterons vigilants pour une école de qualité, un outil préservé et pour la préservation des intérêts de l’enseignant « , assure le Sg du Sels/Authentique.