Falsification de document administratif : Le frère de l’artiste Wally Seck encourt 6 mois de sursis

230

Poursuivi pour « faux et usage de faux » dans un document administratif, le fils de Tione Secck, Seydina Alioune Seck, a été appelé à la barre de la chambre correctionnelle de Dakar le jeudi 27 mai 2021. Le parquet a requis une peine de 6 mois assortie de sursis, le tribunal rendra sa décision le 10 juin prochain. 
Seydina Alioune Seck, le frère du célèbre chanteur du Wally Seck, risque 6 mois assortis de sursis pour les faits de « faux et d’usage de faux » dans un document administratif. Le frangin du célèbre chanteur a été jugé, ce jeudi, par la deuxième Chambre correctionnelle du Tribunal de Dakar. 
 Il est accusé d’avoir falsifié son extrait de naissance pour intégrer un club football espagnol afin de réaliser son rêve. Né en 1993, il aurait obtenu un autre extrait de naissance dans lequel il était mentionné qu’il était né en 1997. Mais c’est lorsqu’il est allé se faire établir un passeport avec ces données jugées erronés, que ces faits de faux ont été découverts. 
 A la barre, le prévenu a réfuté les faits sous prétexte qu’il était mineur au moment des faits. Toutefois, il soutient ne plus se rappeler de l’année ou il a été établi ces faux documents. Mais sur le procès-verbal, avait déclaré qu’il a diminué son âge en 2014 car ayant voulu intégrer une équipe de « navetane ». Ces allégations n’ont pas convaincu le procureur. Pour ce dernier, le prévenu a agi de son propre gré, parce qu’à l’époque il était majeur, dit-il. 
 Ses avocats ont plaidé la relaxe pure et simple. Pour Me Mamadou Guèye, son client était très jeune à l’époque de surcroit, c’est le coach qui lui a fait croire que c’étaient des papiers valables. « C’est lui-même qui a subi un dommage car il obtenu le Bfem avec ces documents », a déclaré l’un des avocats. 
 Le tribunal a mis l’affaire en délibéré au 10 juin prochain.