Fadel BARRO: « L’irruption des hommes d’affaires a vidé l’indépendance de la presse «