$exe et cinéma : voici la vidéo de Lea Monkam qui dérange

236
$exe et cinéma : voici la vidéo de Lea Monkam qui dérange


Les images d’une jeune actrice camerounaise dans un bureau avec un homme ont récemment été balancées sur la toile. Dans les commentaires, les internautes ont détecté l’identité de l’actrice. Lea Monkam a donc été indexée par certaines personnes qui affirment être proches d’elle et sûre qu’il s’agit bien d’elle.

Depuis la diffusion de ses images sur les réseaux sociaux, en train de se déshabiller dans le bureau d’un homme, les internautes se sont plongées dans la vie de Lea Monkam.

Une scène de Lea dans un de ces films refait surface. Dans la courte vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, l’actrice embrasse profondément un jeune homme. Ces scènes érotiques peu répandues dans le paysage cinématographique camerounais ont remis une couche à l’affaire déjà brûlante. Ils sont nombreux désormais à soutenir l’hypothèse selon laquelle Lea Monkam est allée négocier un contrat contre son corps.

La nouvelle a vraisemblablement dévasté la jeune actrice. Tard dans la nuit du 27 septembre, elle a fait une publication sur sa page Facebook dans laquelle elle reconnaît effectivement son passage dans les locaux de la société Service Groupe Sarl. Elle nie toutefois les faits qui lui sont reprochés.

« Je n’arrive pas à dormir. Regardez dans quel état vous m’avez mis. Facebook m’a fini même ma famille ne me laisse pas. Tout le monde me demande des explications sur quelque chose que je ne connais pas . Vous voulez savoir quoi ? », a-t-elle déclaré avant de poursuivre.

« Oui je suis une femme une jeune comédienne . C’est vrai j’étais dans ce locaux de International Service Groupe Sarl pour un contrat pour ceux qui veulent tous les détails là comme si vous êtes enquêteurs voilà c’est de là que viennent ces images. Mais je vous assure que tout ne s’est pas passé comme vous voyez là. La personne qui a publié ces images-là est mal intentionnée, très mal même à la limite méchante même. Je vais tout dire demain tout sans rien laisser aucune vérité ne sera cachée et aucun nom couvert ».