Exclusif : Après Gaston, Makane, le nouveau Mbengué de la promotion de la lutte

99
Exclusif : Après Gaston, Makane, le nouveau Mbengué de la promotion de la lutte


Le Don King de la lutte sénégalaise vient de boucler trente (30) ans de présence en tant que promoteur. De grandes et très belles affiches ont été montées par Gaston productions avec une fréquence bien appréciée des amateurs de notre sport national. Ce dimanche 7 août, anniversaire du rappel à Dieu de Mbaye Gueye, 1er Tigre de Fass, Gaston passera le témoin à son fils aîné, Makane qui tentera de porter haut et beau le flambeau avec des innovations de taille lors du combat Gris Bordeaux/Balla Gaye 2.

Le parcours de l’héritier

Makane Mbengue, fils ainé de Gaston, la trentaine sonnée, est revenu au pays pour gérer les affaires de papa. Jeune, teint clair, taille moyenne, Makane avait quitté le Sénégal après sa réussite au Brevet de fin d’études moyennes (Bfem).

Il a poursuivi ses études en France et passé le baccalauréat avec succès à Besançon, avant de faire cap sur Paris pour une formation en commerce, marketing et communication. .

Une carrière professionnelle s’ouvre désormais au fils du King qui commence à France Télécom. Il fut débauché par la société Western Union en Italie qui cherchait un polyglotte (anglais, français et italien). Makane est passé dans des directions, comme Le roi Merlin qui a des sociétés de bricolages, bâtiments carrelage, meubles, …

… Au bercail pour prendre les choses en main…

Après vingt ans entre la France et l’Italie, « je ne me sens pas dépaysé parce que mes racines sont solides. Je venais chaque année au Sénégal pour me ressourcer et père Gaston tient vraiment au regroupement familial, ça le fait vivre », nous confie le jeune promoteur. « Je suis revenu et j’ai créé mes entreprises tout en l’aidant dans les montages de combats. Et c’est comme ça que j’ai chopé le virus de la lutte. Je suis tombé amoureux de ce sport« , révèle l’aîné de Gaston.

Et de poursuivre : « Alors je l’assiste sur ce que je maîtrise le plus (Ndlr: marketing, sponsor, événementiel). Je gère désormais la structure Gaston productions et le vieux est toujours à mes côtés pour ses orientations, il m’inspire beaucoup. Et le plus important est que je suis revenu pour pérenniser les actions de Gaston Mbengue avec une touche personnelle. Il a consacré toute sa vie à la famille et le moment est venu pour lui de se reposer et pour moi de prendre les rênes ». Makane a-t-il le courage, la hargne, l’audace de Gaston ? « il est mon père non et ce n’est pas pour rien que je suis son aîné », assène le Mbenguène, nullement timoré par le défi.

… Et rendre hommage aux lutteurs

Makane rappelle que « ce 7 août est le premier anniversaire du décès de père Mbaye Gueye, le 1er Tigre de Fass. « Nous allons nous rappeler nos disparus de la lutte et un drapeau au nom de Thione Balago Seck est en gestation avec une affiche qui sera bien appréciée des férus de la lutte. De belles perspectives en tout cas« , a-t-il confié.