Évasion de Boy Djiné : Un quatrième complice arrêté

176

La thèse d’une complicité au s**n de l’Administration pénitentiaire étant écartée, l’enquête sur l’évasion de Boy Djiné se concentre sur celui qui a facilité le déplacement du fugitif. Une personne soupçonnée d’avoir envoyé de l’argent à Modou Fall a été arrêtée hier à Dakar.

Le dernier complice arrêté

Du nouveau dans l’enquête devant faire la lumière sur l’évasion de Boy Djiné. La personne qui a envoyé de l’argent au fugitif afin de faciliter son déplacement a été appréhendée. C’est la Rfm qui avait donné l’information. Elle a été interpellée à Dakar. Ils sont désormais 4 individus arrêtés pour assistance à un détenu.

La piste d’une complicité écartée

Dès les premières heures qui ont suivi l’évasion, une enquête a été ouverte. La piste d’une complicité au s**n de l’Administration pénitentiaire a été agitée. Seulement, l’exploitation des caméras de surveillance du Camp pénal de Liberté 6 a permis d’écarter cette possibilité.

Les complices arrêtés

Ce qui va conforter la thèse d’une aide de l’extérieur. Le t dont a bénéficié Boy Djiné a pu être tracé par les limiers de la Sûreté urbaine, qui sont en charge de l’enquête policière dans cette affaire d’évasion. L’auteur, Modou Fall alias Boy Djiné, ainsi que les 3 complices qui étaient avec le fugitif sont arrêtés. Ils sont poursuivis pour «association de malfaiteurs» et «délit de connivence à l’évasion».

Les faits

Baye Modou Fall s’était évadé du Camp pénal le 30 mai dernier. Cette énième évasion a coûté son poste au directeur du Camp pénal. Le contrôleur de l’Administration pénitentiaire, Baye Alley Konté, a été demi de ses fonctions par le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall. M. Konté est remplacé par l’inspecteur de l’Administration pénitentiaire, Oumar Diop, qui occupait jusqu’ici les fonctions de chef de la Division des ressources humaines au s**n de l’Administration pénitentiaire.