ESPAGNE : Le Maroc « laisse passer » plus de 9.000 migrants à Ceuta en quelques jours (OIM)

268

Depuis le début du mois de mai, le Maroc laisse passer les migrants au niveau de sa frontière avec l’Espagne, à Ceuta. Selon le rapport de l’Organisation Internationale pour les migrations (Oim), « au moins 9.000 migrants, dont plus d’un millier de mineurs, sont parvenus, entre le lundi 17 et mercredi 19 mai, à atteindre l’enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc voisin, arrivant par la mer ou par voie terrestre. »
L’Oim s’inquiète de l’arrivée sans précédent de ces migrants en quelques jours. Ainsi, elle rappelle « la coopération de longue date entre l’Espagne et le Maroc et leurs efforts mutuels pour améliorer la gouvernance migratoire et encourager la poursuite des efforts à cet égard ».
Selon l’Oim, face à cet afflux important de migrants et réfugiés, la réponse doit donner la priorité à la sécurité des personnes et garantir l’accès à la protection et à d’autres formes d’assistance, quelles que soient les raisons qui les ont forcées ou incitées à se déplacer.  Et « pour que la gestion des migrations et la réponse aux besoins des personnes en déplacement soient efficaces, la collaboration et le dialogue entre les pays d’accueil, de transit et d’origine doivent être maintenus », a déclaré le directeur général de l’Oim, António Vitorino.

Plus de 26.400 migrants arrivés dans l’Union européenne en 2021
L’Organisation Internationale des migrants sonne l’alerte sur l’arrivée massive d’enfants parmi ces migrants. « Au moins 1.500 enfants âgés de sept à quinze ans figuraient parmi celles qui ont réussi à traverser l’enclave de Ceuta en l’espace de 48 heures. Si beaucoup d’entre eux ont déjà été renvoyés grâce au regroupement familial et à l’aide à la recherche, quelque 800 sont toujours hébergés dans un entrepôt à Ceuta », renseigne l’organisation Onusienne.
Dans ces conditions, l’Oim  encourage les efforts en cours pour fournir une aide aux mineurs et maintient que l’intérêt supérieur de l’enfant et les garanties de protection doivent être les principes directeurs dans l’identification de solutions pour eux. Elle se dit prête à soutenir les autorités espagnoles pour fournir aux enfants l’assistance adaptée dont ils ont besoin, en coordination avec les partenaires sur le terrain. Près 26.400 personnes sont arrivées dans toute l’Union européenne via les routes de la Méditerranée depuis le début de l’année 2021.
Bien que ces chiffres aient augmenté par rapport à la même période l’année dernière, l’Oim estime que les arrivées sont « gérables » grâce à une meilleure gouvernance des migrations. Il s’agit notamment d’« augmenter les voies de migration sûre et digne, et d’améliorer les mécanismes de solidarité entre les États membres de l’Ue, comme le souligne le Pacte européen sur l’asile et les migrations actuellement en discussion », conclut le document.