Escroquerie Et Usurpation De Fonction : Elle Faisait Croire Aux Détenus Qu’elle Pouvait Les Faire Sortir De P****n Moyennant De L’argent

185
Single Post


Single Post
Escroquerie et usurpation de fonction : Elle faisait croire aux détenus qu’elle pouvait les faire sortir de p****n moyennant de l’argent
Une incroyable histoire d’escroquerie et d’usurpation de fonction a atterri au tribunal de Saint-Louis. Une dame répondant au nom de Yacine Mbaye a été attraite à la barre pour les délits d’escroquerie et d’usurpation de fonction.

Yacine Mbaye est une personne vraiment très téméraire. L’histoire remonte au mois septembre dernier. Un magistrat voyant les activités de la dame qui avait l’habitude de fréquenter le  tribunal, a décidé d’alerter la police. Cette dernière a débarqué dans le temple de Thémis pour cueillir Yacine Mbaye. Les limiers  qui ont ouvert une enquête, vont découvrir que la dame se faisait passer pour une collaboratrice de magistrats et des greffiers et faisait croire à certains  détenus et parents de détenus la possibilité d’une libération ou l’obtention d’une liberté provisoire moyennant de l’argent. Des parents de détenus qui ont fait preuve d’une naïveté incompréhensible, ont eu à verser de l’argent dans l’espoir de voir leurs fils ou frères recouvrer la liberté. Mais malheureusement pour eux, ils attendront en vain la réalisation de l’espoir.
 
Avec toutes ces informations en main, le parquet de Saint-Louis a interpellé une victime Yacine Mbaye. Interrogé comme témoin, Oumou Kaltoum Dia a déclaré que cela fait un an et demi que son fils Mamadou Ndiom est en p****n. Elle ajoute que c’est allant voir son fils à la maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis qu’elle est tombée sur une vieille connaissance en la personne de Yacine Mbaye. Cette dernière lui a demandé une somme de 200 mille francs CFA pour aider son fils à sortir de p****n.

Oumou Kaltoum Dia affirme que c’est sa fille Arame Ndao qui a remis ladite somme à Yacine Mbaye pour qu’elle s’occupe du dossier. Interpellé sur les graves accusations des parents et autres détenus qui disent lui avoir remis d’importantes sommes d’argent, Yacine Mbaye a reconnu sans ambages les faits qui lui sont reprochés. L’aveu étant la reine des preuves, le tribunal a eu la main lourde en la condamnant à une peine de 5 ans ferme.