Equipe nationale : Henri Saivet chamboule tout et pousse Krépin Diatta sur le banc ?

Si son utilité sur coup de pied arrêté lui a ouvert les portes du onze sénégalais, face au Kenya (3-0), Henri Saivet y sera installé grâce à ses bonnes performances. Histoire de laisser sa place sur le banc à la pépite Krépin Diatta.

Le football, «ça va très vite». Le constat est signéPapa Lamine Ndour, notre confrère du quotidien sportif Stades. Si on regarde une semaine en arrière, Henri Saivet était encore sur le banc, lors des deux premiers matches des Lions, en Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. L’intéressé n’a pas mis longtemps à s’imposer en sélection, à conquérir une place dans l’entrejeu. 

De cinquième roue du carrosse à titulaire indiscutable ?

Le sélectionneur Aliou Cissé a flairé le bon coup et, en dépit des performances de Krépin Diatta, a misé un peu plus sur l’expérience du joueur de Bursaspor, qui en est sa troisième CAN. La grosse surprise de la liste de Aliou Cissé pour la CAN 2019 a été le retour d’Henri Saivet. A priori, l’ancien bordelais était parti pour jouer la cinquième roue du carrosse, derrière le quatuor Gana-PAN-Krépin-Alfred Ndiaye. 

Gana n’a pas eu à s’en plaindre

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, comme le veut l’adage, il a profité de son aisance sur les balles arrêtées, un profil qui manque à l’équipe nationale, pour prendre place dans le onze d’Aliou Cissé, face au Kenya. Le sélectionneur avait décidé de se passer du milieu de Bruges FC au coup d’envoi. Le n°14 des Lions a eu la lourde tâche d’occuper le côté droit du milieu, sur la même ligne que Gana Guèye. Et ledit meilleur « tacleur » de la Premier League n’a pas eu à s’en plaindre. 

Tireur attitré des balles arrêtées

Jusqu’avant la CAN 2019, l’ancien bordelais avait déjà disputé 24 matches sous les couleurs du Sénégal (1 but). Et ça devrait faire 27 vendredi soir, quand Saivet sera aligné – sauf surprise – sur la pelouse du Stade international du Caire, en huitièmes de finale de la CAN 2019, face à l’Ouganda, vendredi (19hGMT). Le joueur qui appartient à Newcastle dont Aliou Cissé mettait récemment les qualités de «régularité» et de «tireur attitré» des balles arrêtées. 

Un pion essentiel dans l’entrejeu

Il a bel et bien montré qu’il n’en reste pas moins un pion essentiel dans le jeu des Lions, devant lesHarambee Stars.  Le milieu de Bursaspor a marqué de son empreinte l’entrejeu sénégalais. Avant de se montrer disponible pour ses partenaires entre coups de pied arrêtés bien tirés et combinaisons efficaces.