Entrepreneuriat / Sédhiou : Les Acteurs Dénoncent L’absence Des Jeunes

183
Single Post


Single Post
Entrepreneuriat / Sédhiou : Les acteurs dénoncent l’absence des jeunes

 

<< Les jeunes sont les premiers à monter au créneau s'il s'agit de réclamer des offres d'emploi. Aujourd'hui que des opportunités leur sont offertes, ils sont tous absents. C'est incompréhensible>>, a dénoncé le professeur Balla Moussa Daffé, ancien maire de Sédhiou. Choisi en tant qu’acteur de développement pour accompagner la délégation à l’entrepreneuriat rapidement pour les femmes et les jeunes ( DER/FJ), Balla Moussa Daffé s’est indigné du fait que les jeunes n’ont pas assisté à la cérémonie de lancement par la déléguée générale à l’entrepreneuriat rapide du guichet unique pour la formalisation des entreprises par la DER/FJ et L’ONUDI et du programme d’investissement pour de nouvelles opportunités d’emploi (INOE).

 

 

 

Les deux structures ont fédéré leurs compétences et leurs moyens pour créer 2000 emplois dans les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor autour des filières porteuses que sont l’apiculture, l’aviculture, l’anacarde, la mangue, les fruits sauvages et de mer, le maïs et le maraîchage. 

 

 

Pour 400 millions, la DER/FJ et L’ONUDI comptent booster dans la région naturelle de la Casamance, l’entreprise locale dans l’optique d’exploiter toutes les opportunités économiques qu’offre la zone.

Pour ce faire, l’autorité administrative à instruit les élus locaux à s’engager pour  accompagner et faciliter la sensibilisation pour que la cible jeunes puisse s’impliquer davantage à l’image des femmes déjà au devant de la scène.