Enquête de santé : la vérité sur les vaccins

L’émission Enquête de santé, diffusée ce soir à 20h50 sur France 5, invite au débat sur les vaccins. Quels sont les risques réels et ceux qui relèvent du fantasme ? Combien de vies sont sauvées chaque année en France grâce à la vaccination ? Réponses dans l’émission de Marina Carrère d’Encausse et Philippe Charlier.

En France aujourd’hui, une personne sur trois estime que les vaccins ne sont pas sûrs. Fiasco de la campagne contre la grippe H1N1, présence d’aluminium, risques d’effets secondaires graves… toutes ces crises ont renforcé la défiance des Français à l’égard de la vaccination. Pour vacciner la population, la ministre de la Santé a donc dû légiférer : 11 vaccins sont désormais obligatoires pour les nourrissons et bientôt, peut-être, celui contre la grippe saisonnière pour les soignants.
Sur le même sujet
Vaccins
11 vaccins obligatoires pour les enfants : entrée en vigueur le 1er janvier 2018
Vaccins en quête de transparence

Mais des voix s’élèvent contre cette extension de l’obligation vaccinale. Des victimes, mais aussi des médecins et des chercheurs dénoncent le manque de données suffisantes pour garantir la sécurité des vaccins et affirment que le nombre d’accidents serait largement sous-évalué.

Le débat sur la vaccination fait rage et s’invite sur le plateau de l’émission Enquête de santé, mardi 12 novembre à 20h50 sur France 5.

Au cours de cette émission, le documentaire « Vaccins en quête de transparence » réalisé par Magali Cotard sera suivi d’un débat animé par Marina Carrère d’Encausse, Philippe Charlier et Emma Strack.

Parmi les invités : le Dr Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l’Unité Vaccination à Santé Publique France ; Cathy Gaches, présidente du Réseau des Victimes d’Accidents Vaccinaux et le Dr Luc Périno, médecin généraliste.

A lire aussi :

Vaccins obligatoires : un collectif s'oppose à l'aluminium
4 étudiants sur 10 méfiants vis-à-vis des vaccins
Facebook et Instagram entrent dans la lutte contre les anti-vaccins

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger