Engagement politique : Des sanctions réclamées contre …

0

Pour l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) comme pour le Forum du justiciable, le magistrat et Directeur général du Petit train bleu, Omar Bounkhatab Sylla doit être sanctionné.

Engagé en politique pour soutenir le président sortant et candidat à sa succession, Macky Sall, le magistrat viole les dispositions de la loi de 2017-10 du 17 janvier portant statut des magistrats, selon ses pairs.

Pis, il «ne fait que ternir davantage l’image de la justice sénégalaise et compromet l’indépendance de la justice », selon le forum du justiciable, qui demande «solennellement au Conseil supérieur de la magistrature d’apporter, dans les meilleurs délais, des sanctions contre ce magistrat qui, à la limite, a défié la loi, car agissant en parfaite connaissance de cause ».

A la tête d’un mouvement politique qu’il compte lancer le 27 janvier prochain, le patron du Ptb «porte gravement atteinte à l’image de leur corps », fustige pour sa part l’Ums dans les colonnes du quotidien EnQupête.

Souleymane Téliko et Cie d’inviter le concerné, «Tant qu’il est en exercice, à mettre fin à de telles activités et à se conformer, en toutes circonstances, à l’obligation de neutralité, gage de l’autorité et de la légitimité du magistrat».

Laisser un commentaire