En Afrique du sud, une application pour livrer dans les townships

Une start-up sud-africaine mise sur le marché des townships, délaissé par les entreprises de livraison traditionnels pour des raisons de sécurité. Une aubaine pour les restaurateurs locaux qui ont vu leur fréquentation plonger en raison de la pandémie de Covid-19.

Lancée en 2018, l’application sud-africaine Order Kasi explose en raison de la pandémie de Covid-19. Longtemps épargnée grâce à un confinement strict, l’Afrique du Sud est récemment devenue le cinquième pays le plus touché au monde par la pandémie et a mis en places des mesures barrières strictes.

Si les restaurateurs accusent le coup et voient leurs terrasses délaissées, l’application créée par l’entrepreneur Leon Qwabe leur permet de toucher des clients supplémentaires. En effet, alors que les applications de livraison traditionnelles évitent les townships, quartiers pauvres hérités de l’apartheid, Order Kasi en fait le cœur de sa stratégie.

« J’ai cherché à savoir pourquoi il n’y avait pas de livraisons dans les townships. Cela s’explique par l’insécurité », explique le fondateur. « On a cherché des solutions et on s’est rendu compte que finalement, notre business, ce n’est pas l’application elle-même mais plutôt le fait d’apporter de la nourriture directement au client », explique-t-il sentencieusement.