Emprisonné : Le roumain Ovidiu Tender bénéficie des blocs du Saloum et Sénégal Sud

Frank Timis n’est pas le seul représentant d’une compagnie présumée nébuleuse a avoir bénéficié des contrats d’exploitation du pétrole et du gaz Sénégalais.Le roumain Ovidiu Tender qui croupit présentement à la prison de Timisoara pour fraude et blanchiment de capitaux portant sur 21 milliards de FCFA a aussi bénéficié des contrats d’exploration des blocs du Saloum Onshore et Sénégal Sud Onshore, selon l’ouvrage d’Ousmane Sonko traitant du pétrole et du gaz Sénégalais.Parmi les sociétés ayant bénéficié des contrats d’exploration du pétrole et du gaz Sénégalais, Frank Timis figure en place mais il en constitue seulement l’arbre qui cache la forêt d’autres bénéficiaires de ces contrats. En effet le roumain Ovidiu Tender qui croupit à la prison de Timisoara dans son pays serait accusé de fraude, de corruption et de blanchiment de capitaux. Et pourtant, c’est bien cet homme qui aura bénéficié des contrats d’exploitation des blocs Saloum Onshore ( sur 14290 Km2) et Sénégal Sud Onshore (sur 15231 Km2) dans des conditions de totale opacité, au groupe TENDER OIL AND GAS CASAMANCE SARL, filiale de la compagnie TENDER CASAMANCE OIL ET GAS du roumain Ovidiu Tender. Voici en substance les décrets à la base de ces contrats d’exploration (décret n° 2014-976 du 21-08-2014 pour Saloum et celui de (n° 2014-1214 du 22-092014,pour Casamance. Ces documents, selon l’ouvrage de Sonko, consacrent le schéma standard :Petrosen 10%,Etat du Sénégal 90%.Et ce sont les investigations du journaliste Baba Aydara qui auront permis de cerner ce personnage de Ovidiu Tender accablé par plusieurs scandales financiers à l’instar de Frank Timis. Présentement, il serait emprisonné en roumanie pour fraude, corruption et blanchiment de capitaux portant sur plus de 21 milliards de FCFA.La question est de se demander comment et pourquoi le gouvernement de Macky Sall a concédé des contrats d’exploration de nos ressources énergétiques à un personnage emprisonné dans son propre pays pour malversations financières récurrentes ?