Emprisonné en Grèce : Le capitaine de Manchester United, Harry Maguire, donne sa version

Interpellé, il y a quelques jours en Grèce, puis jugé et reconnu coupable de «coups et blessures, résistance à arrestation et tentatives de corruption», Harry Maguire, capitaine de Manchester United, a donné sa version des faits. 

Le défenseur anglais a raconté son histoire sur ‘’France Foot». «Deux hommes ont approché ma petite sœur ; ils lui ont demandé d’où elle venait. Elle a répondu… Et puis ma fiancée a vu les yeux de ma petite sœur se révulser. Elle a couru et elle s’est évanouie. Elle n’était plus tout à fait consciente. Désolé. Je pensais qu’on se faisait kidnapper», soutient-il.
Il ajoute : «On s’est mis à genoux, on a mis nos mains en l’air. Et puis ils ont commencé à nous frapper. Ils me frappaient les jambes en disant que ma carrière était finie. ‘Plus de football, vous ne jouerez plus’. Et à ce stade, je me suis dit qu’il n’y avait aucune chance que ce soit la police. Je ne savais pas qui c’était. J’ai donc essayé de m’enfuir. J’étais dans une telle panique… J’ai eu peur pour ma vie.»
Selon l’international anglais, c’était «horrible. Ce n’est pas quelque chose que je veux faire à nouveau. Je ne le souhaite à personne. C’est la première fois que j’entre dans une prison».