Emmanuel Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (Vidéo)

Moins de deux jours après la double explosion qui a ravagé la capitale libanaise, Emmanuel Macron est à Beyrouth. Après s’être rendu sur le port de Beyrouth, le président français s’est rendu au contact de la population Libanaise où il a pu entendre sa colère envers la classe dirigeante.

S’offrant un bain de foule dans un quartier dévasté de Beyrouth, le président français, Emmanuel Macron, a assuré jeudi qu’il allait proposer un « nouveau pacte » politique aux responsables du Liban, où la colère populaire gronde contre les autorités après le drame meurtrier du port. Le bilan provisoire est de 137 morts et de 5.000 blessés.

« Je suis là aussi pour lancer une nouvelle initiative politique. C’est ce que je vais exprimer cet après-midi aux dirigeants et forces politiques libanaises », a lancé Emmanuel Macron à une foule qui scandait « le peuple veut la chute du régime ». Le président français va demander aux responsables « de procéder à des réformes (…) de changer le système, d’arrêter la division du Liban, de lutter contre la corruption ».