Elimane H. Kane confirme Boubacar Seye : “Dougal nagn xalis bou bari Sénégal…”

Président de l’Ong Leadership, éthique, gouvernance et stratégie pour l’Afrique (Legs Africa) a dénoncé ce vendredi l’arrestation du leader de Horizon sans frontières (HSF). Selon Elimane Haby Kane, Boubacar Seye n’a rien dit de grave qui mérite la situation de détention qu’il vit actuellement.

La détention de la personne morale de l’Ong HSF est une pilule difficile à avaler pour Elimane Haby Kane, le président de Legs Africa qui avait pris part – depuis l’étranger – au Webinaire organisé par Afrikajom Center.
Au moment de son arrestation, j’étais à l’étranger. Je me disais que dès mon arrivée, je serais inculpé pour avoir participé au webinaire organisé par Afrikajom Center. Et j’avais dit que les réponses apportées dans le cadre de la migration – irrégulière – ne sont pas bonnes puisqu’extraverties“, a-t-il déclaré ajoutant que des “montants exorbitants ont été injectés au Sénégal“.

Flux financiers

Selon M. Kane, ces flux financiers ne sont plus un secret, au regard “des rapports d’études faits par de sérieux consultants dans lesquels sont listés tous les programmes existants venant de l’Union européenne et d’autres pays – dans le cadre des coopérations bilatérales –

Programmes de l’Etat 

Poursuivant, Elimane H. Kane rappelle que l’histoire remonte à 2005, notamment avec “des programmes comme Fontex (51 milliards F Cfa), Reva, Goana (dans lequel on a injecté des centaines de milliards) jusqu’aux derniers programmes…“.
Boubacar Seye n’a rien dit de plus grave que cela“, a-t-il dit, plaidant pour sa liberté.

Regardez