Effets de la décision du Conseil d’Etat français : Les homos sénégalais invités à résister

270

La décision du Conseil d’Etat français de retirer le Sénégal de la liste des pays sûrs pour l’immigration revigore les défenseurs des h*********s, surtout ceux de l’Adheos, qui avaient même demandé au ministre de la Justice français de déclarer persona non grata certaines autorités religieuses sénégalaises.

Résistance

Après la décision du Conseil d’Etat Français, l’Adheos s’est fendue d’un communiqué pour se réjouir et demander à leurs communautés qui défendent le drapeau arc-en-ciel de résister. “Adhéos invite toute la population homosexuelle sénégalaise, mais aussi leurs familles et amis sénégalais, à résister à l’oppression et à rejoindre au plus vite des défenseurs des droits humains à travers le Collectif Sénégal libre”, lit-on dans le communiqué.

Les menaces des g**s

S’adressant aux autorités étatiques, l’Adhéos appelle “les autorités sénégalaises à agir plus efficacement face aux appels publics aux assassinats d’h*********s sénégalais”. Ainsi l’Adhéos menace de mener une campagne contre le Sénégal si les autorités étatiques ne reviennent pas à de meilleurs sentiments.